Le thermomix est il désormais incontournable en pâtisserie?

Depuis quelques années, le thermomix étend sa renommée dans le monde culinaire. Ce robot ménager à l’emploi facile charme les familles et captive les grands chefs. Il s’impose dans la pâtisserie comme un appareil nécessaire, grâce notamment à sa polyvalence. Le thermomix est-il désormais incontournable en pâtisserie ? Oui ! Cet article vous en convainc en 4 points.

Le thermomix ou 28 autres appareils

Nous ne pensons pas que vous aimeriez vous encombrer. Nous ne pensons pas que vous voudriez passer plus de temps à la vaisselle, vous débattant entre 28 outils alors que vous auriez pu exploiter ce temps autrement. Pourquoi vous rendre les tâches ménagères épuisantes alors qu’un seul outil peut vous aider à les réaliser aisément ? Le thermomix, c’est un « tout en un ». C’est comme un super héros qui fait tout. Il a la capacité de jouer le rôle de 28 autres ustensiles avec ses douze fonctions-clés.

Le robot multifonction thermomix vous exécute des tâches telles que mélanger, couper, pétrir, hâcher, émulsionner, cuire à la vapeur ou au feu, râper, etc. Alors que certains gâteaux et desserts font appel à des appareils que vous ne possédez peut-être pas, le thermomix a le pouvoir de vous préparer tout en toute tranquillité. Les accessoires dont il est dotés vous sont également d’une considérable aide. Pour en avoir une petite idée, sachez que:

     – sa balance vous permet de peser vos ingrédients; 

     – avec son chronomètre à minuteur, plus de risque de faire brûler vos gâteaux;

     – son fouet sert à préparer vos desserts ;

     – son panier permet de filtrer ou de vidanger.

L’entretien du thermomix est des plus faciles et se fait en un tournemain.

Le temps, un précieux atout qui ne se gâche pas

Le temps, c’est le meilleur atout qu’a l’homme. Les anglais le clament: Time is money. Si vous ne voulez pas perdre votre temps, vous devez absolument vous procurer ce robot. Avec la puissance du thermomix, tout se prépare rapidement et bien. Il ne lambine pas du tout. Le modèle TM31 emploie jusqu’à une vitesse de rotation de 10 200 tours par minute ou 10 700 pour le TM5. En un temps record, vous obtenez toutes les récettes de la pâtisserie. Avec le thermomix, vous faites le bonheur des vôtres en famille. Aussitôt la faim commence par se faire sentir, aussitôt elle est satisfaite. Dans la restauration, il vous assure la satisfaction rapide de vos clients, ce qui vous attire leur fidélité. Cet unique robot fait du temps votre grand allié.

Réussir tous les coups en pâtisserie

Le robot pâtissier thermomix, c’est comme la baguette du sureau. Vous avez la possibilité de réussir toutes préparations de la pâtisserie. L’appareil est même accompagné de recettes qui vous offrent d’incroyables possibilités. Ce n’est pas toujours facile d’avoir une pâte sans grumeaux; et la pâtisserie en général, c’est de la technique. Mais avec le thermomix, le tour est toujours joué. La pâtisserie n’a plus aucun secret et grâce à sa capacité de cuisine guidée, vous reuissirez des gâteaux dignes des grands chefs car, il peut remplir absolument toutes les fonctions nécessaires. C’est indéniablement le plus grand aide en pâtisserie de notre temps.

Le thermomix, c’est la tendance

Les sondages révèlent qu’en 2016, un thermomix est vendu toutes les deux minutes. Cela ne vous dit-il rien ? Sans aucun doute, si ! Le robot a gagné les coeurs. C’est plus que jamais le moment de se rendre à l’évidence. Si tout ce beau monde y va, c’est bien parce que le matériel est devenu essentiel. Le thermomix est tout bonnement devenu indispensable en pâtisserie où des blogs, des sites sont spécialement créés pour vous offrir des recettes thermomix (cookidoo par exemple). Il vous permet des recettes variées, équilibrées et saines surtout. Tous les personnes qui l’ont témoignent de sa polyvalence et de la petite révolution qu’il a apportée dans leur quotidien.

En optant pour le thermomix, vous avez tout à gagner. Pour en savoir plus, le site https://www.diet-equilibre.com/meilleurs-robots-cuisine.html vous offre toutes les informations nécessaires pour un bon choix.

Hachis parmentier : comment apporter de l’originalité ?

Le hachis parmentier est une recette française faite à base de viande hachée et de pommes de terre. C’est un plat facile à préparer et surtout qu’on aime partager en famille. Si vous aimez les pommes de terre et la viande, pourquoi ne pas faire un petit deux en un ? Pourquoi se contenter d’ailleurs d’une recette de hachis parmentier classique alors qu’on peut faire original ? Dans cet article, nous vous donnons des conseils pour faire un hachis parmentier original. N’hésitez pas de jouer les marmitons !

Comment préparer un hachis parmentier classique ?

Avant de penser à l’originalité de votre plat, il est nécessaire de savoir préparer le hachis parmentier simple. Si vous le savez déjà, ce sera un rappel pour vous. Si vous ne saviez pas le faire, alors vous pourrez en profiter. Ainsi, pour quatre personnes, il vous faut comme ingrédients :

  • entre 600 et 800 g de viande de bœuf hachée bouillie
  • 600 g de pommes de terre
  • 2 tomates fraîches
  • 1 ou 2 oignons
  • 2 œufs
  • 15 à 20 cl de crème fraîche
  • de la noix de muscade
  • 1 gousse d’ail
  • du sel
  • du poivre
  • du beurre ou de l’huile
  • 40 g de fromage râpé.

Préparation

Commencez par éplucher les pommes de terre, puis vous les rincez dans de l’eau froide afin qu’elles gardent leur amidon. Coupez-les ensuite en gros morceaux et faites-les bouillir dans de l’eau salée pendant 20 à 30 minutes.

Pendant que les pommes de terre cuisent, occupez-vous de la viande. Vous aurez à la faire revenir avec l’ail, les tomates, l’oignon préalablement haché, du persil, du poivre et du sel.

Écrasez les pommes de terre cuites en purée et ajoutez-y du fromage, les jaunes d’œufs et la crème. Ajoutez du sel et du poivre et veillez à bien faire le mélange.

Vous aurez maintenant à étaler dans un plat qui peut être mis dans un four et mettez votre purée maison sur la viande. Mettez le tout au four à une température de 210 °C et attendez 20 minutes.

Voilà, votre plat est prêt !

Pour un hachis parmentier original…

C’est vrai qu’il peut arriver qu’on n’ait plus envie de manger du hachis parmentier classique avec toujours les mêmes ingrédients, toujours la même recette… Heureusement, il existe d’autres options. Il faut dire qu’à la base, les deux éléments principaux de ce plat sont la viande de bœuf hachée et les pommes de terre. Mais pourquoi ne pas défier les codes ?

Au lieu de la viande de bœuf, vous pouvez utiliser du poulet ou même du canard. La recette est la même, juste qu’il vous faudra deux blancs de poulet si c’est un hachis parmentier poulet que vous voulez préparer ou 500 grammes de canard si c’est plutôt du hachis parmentier canard. De même, si vous ne mangez pas de viande, vous pouvez plutôt opter pour un hachis parmentier poisson.

Vous le constatez donc, vous avez beaucoup de possibilités pour faire de votre recette, une qui soit vraiment originale. Profitez donc pleinement de votre hachis parmentier fait maison.

 

Comment réussir sa gelée de coing ?

Vous avez du mal avec vos gelées de coing car après les avoir réalisées, elles deviennent liquides ? Ne vous arrachez plus les cheveux pour ça. Cet article contient les astuces pour vous aider à y remédier.

À la découverte de la gelée de coing

Encore appelé Cotignac, la gelée de coing est faite avec des coings pelés et du sucre cuits ensemble. Après filtrage, la gelée obtenue constitue le cotignac. La gelée de coing se différencie de la pâte de coing par son caractère ferme et son goût plus sucré tempérant l’acidité et l’arôme naturel du coing.

Recette pour réussir sa gelée de coing

Pour faire de la gelée de coing, il vous faut juste des coings mûrs, du sucre, des citrons et de l’eau. Pour la préparation :

  • lavez les coings
  • coupez-les en gros cubes avec la peau et les pépins
  • mettez les coings dans une casserole et couvrez-les d’eau
  • portez cette dernière à ébullition rapidement
  • laissez cuire dans un four comme le Thermomix durant 45 minutes environ avec un couvercle
  • passez le jus à travers une passoire et un torchon 
  • pressez ce dernier pour récupérer le maximum de jus. 

Après l’obtention du jus :

  • remettez le jus dans une casserole et ajoutez du sucre et du jus de citron
  • laissez cuire pendant environ 20 minutes à feu vif comme une confiture jusqu’à ce que le sirop prenne la consistance d’une gelée
  • vérifiez la bonne cuisson en laissant refroidir un peu de gelée sur une assiette froide
  • versez la préparation bouillante dans un pot à confitures
  • fermez et retournez le pot aussitôt pour assurer une bonne conservation.

Eh bien, la gelée de coing est enfin obtenue !

Que faire devant une gelée de coing liquide ?

Avant tout, pour éviter que la gelée devienne liquide, il ne faut ni retirer la peau, ni les pépins, ni le trognon des coings. C’est d’ailleurs dans les pépins que se trouve la pectine qui va aider à faire prendre la gelée. Toutefois, si malgré ces astuces la gelée est toujours liquide, pour l’épaissir, il suffit de la remettre à cuire quelques minutes avec une pomme sans l’éplucher. Si elle est liquide, il est nécessaire de la faire cuire à nouveau en ajoutant un peu de sucre (250 à 300 g par litre de confiture) et de relancer la cuisson entre 10 et 15 minutes après ébullition. Pour vérifier si la confiture a pris, il faut mettre une assiette au congélateur quelques minutes, puis verser dessus un peu de gelée et voir si elle coule en passant son doigt au milieu. Si la trace reste nette c’est bon signe, sinon il faut prolonger encore un peu la cuisson et vérifier à nouveau.

Voilà, chers marmitons, c’est si facile de faire d’excellentes gelées de coing, n’est-ce pas ?  Allez, profitez de cette recette en attendant de nouvelles.

 

Recette des gaufres liégoises

Appelé gauff’ selon l’accent liégeois, waffle chez les Anglais, la gaufre liégeoise est un type de pâte fermentée à la levure avec sucre perlé. C’est une spécialité de la ville de Liège en Belgique depuis le XVIIIe siècle. Délicieuses pour les desserts en famille ou pour le goûter, les gaufres liégeoises ne laissent personne indifférent.

Cet article vous présente la recette pour préparer ces croustillants petits gâteaux.

Ingrédients et matériel pour préparer des gaufres de liège

Pour faire des gaufres, il vous faut en général de la farine, du sucre perlé, du sucre vanillé, du beurre, du sel, du lait et de l’œuf.

Pour une dizaine de gaufres liégeoises, prenons :

  • 400 g de farine
  • 200 g de beurre
  • 15 cl de lait
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 œufs
  • 150 g de sucre perlé
  • 25 g de levure fraîche du boulanger
  • 1 pincée de sel.

Le mode de préparation diffère d’un moyen de cuisson à un autre. Comme le Thermomix, il existe des gaufriers qui permettent de faire d’excellentes réalisations.

Préparation des gaufres avec le gaufrier Kitchenaid

Pour faire des gaufres, utiliser le gaufrier Kitchenaid est une bonne option. C’est un robot pâtissier qui mélange et pétrit pour vous. Il est rapide, doté d’un bouton qui permet de retourner vos gaufres de manière automatique à mi-cuisson. Il dispose d’un écran LCD, de minuteur numérique. Il est de même possible de contrôler le niveau de cuisson.

Préparation

  • Versez le lait et le beurre dans une casserole. Chauffez le tout à une température de 50 °C pendant 1,5 minute (suffisant pour fondre complètement le beurre). Laissez ensuite refroidir.
  • Diluez la levure avec un peu du mélange lait/beurre.
  • Cassez les œufs et battez-les.
  • Mettez la farine, le sucre vanillé, les jaunes d’œufs battus, le sel, la levure diluée et le mélange lait/beurre dans le bol de votre robot.
  • Pétrissez le tout durant 5 minutes.
  • Incorporez ensuite le sucre perlé à la pâte.
  • Recouvrez la pâte de gaufre d’un torchon et laissez-la se lever pendant une heure environ.
  • Chauffez ensuite votre gaufrier à 180 °C.
  • Prélevez à l’aide d’une cuillère à soupe la pâte ; déposez-la au milieu des plaques du gaufrier.
  • Fermez et laissez cuir durant environ 3 minutes.

Miam ! Votre waffle est prêt !

Préparation des gaufres avec le Thermomix

C’est désormais admis par tous, le Thermomix a révolutionné le monde de la pâtisserie. C’est toujours un plaisir de l’utiliser.

Préparation

  • Versez la levure de boulanger et le lait dans le Thermomix. Chauffez à la vitesse 2 pendant 3 minutes.
  • Ajoutez ensuite la farine, la pincée de sel, le sucre vanillé et les jaunes d’œufs dans l’appareil. Réglez-le en mode pétrin et pétrissez durant 3 minutes.
  • Versez la pâte obtenue dans un récipient. Couvrez ce dernier avec un torchon et laissez-le durant 40 minutes
  • Remettez la pâte dans le Thermomix. Ajoutez le sucre perlé et le beurre coupé en morceaux. En vous aidant de la spatule du Thermomix, mélangez le tout à la vitesse 2 durant 2 minutes. 
  • Chauffez les plaques du robot et graissez-les à l’aide d’un pinceau.
  • Coupez la pâte avec une cuillère à soupe et disposez les morceaux dans le Thermomix. 
  • Refermez ! 3 minutes après, vos gaufres liégeoises sont cuites et prêtes à être dégustées.

Bon appétit !

Daube de sanglier : Comment la préparer ?

Quoi de plus agréable dans la vie que de manger des mets doux et de qualité ! Vous voulez  surprendre un ou des invités par la cuisine grâce à un plat de daube de sanglier mais vous ne pouvez pas.  Plus de soucis à vous faire ! Vous avez déjà la solution sous vos yeux. À travers ce guide, la recette vous est livrée tout bonnement. Découvrirez l’essentiel sur la préparation de ce repas.

Ingrédients pour la préparation d’une daube de sanglier au vin rouge

Pour pouvoir préparer un délicieux plat de daube de sanglier, vous avez besoin d’un certain nombre d’ingrédients. La quantité des ingrédients dépend du nombre de personnes à qui le mets est destiné. Dans cet article, c’est l’exemple des ingrédients d’une daube de sanglier au vin rouge pour 4 personnes qui est présenté. Alors, prenez :

  • 850 g de sanglier coupé en gros cubes
  • 50 cl de vin rouge
  • 50 cl de fond brun
  • 2 carottes
  • 1 cuillerée de soupe de farine
  • 3 gousses d’ail
  • 5 cl d’huile
  • 100 g de lard fumé
  • 2 oignons
  • 1 bouquet garni
  • Du poivre en grain
  • du thym
  • de la sauge
  • des feuilles de laurier.

À part ces ingrédients, vous avez besoin principalement des ustensiles tels qu’un couteau propre, un saladier, une cuillère, une cocotte, une mijoteuse électrique si possible.

Maintenant, passons à la préparation.

Préparation d’une daube de sanglier au vin rouge

La réalisation de cette recette se fait en deux grandes étapes.

  • 1ère étape

Une grande partie de la préparation se fait à la veille, c’est-à-dire 12 heures à 24 heures avant la préparation proprement dite. À la veille, vous devez préparer la marinade comme suit : vous allez découper la viande sanglier en gros cubes et les déposer dans un saladier. Vous pelez les tomates et les coupez en quartier. Coupez également les carottes en rondelles et émincez les oignons. N’oubliez pas d’écraser sans perler les gousses d’ail. Vous ajoutez le poivre et le vin rouge. Mélangez le tout et vous le conservez dans un réfrigérateur pendant 12 heures à 24 heures.

  • 2e étape

Le lendemain, filtrez la marinade. Vous prenez le bouillon de la marinade, une gousse d’ail, deux échalotes, 6 grains de poivre, 6 grains de clou de girofle, 6 g de beurre, 40 g de farine, 2 carottes et de l’huile. Vous mettez de l’huile dans une cocotte et ajoutez du beurre. Versez les morceaux de viande dans l’huile, les échalotes hachées, la farine et le bouquet garni. Laissez cuire la préparation pendant une heure. Après, vous ajoutez les carottes. Laissez cuire la préparation encore pendant une heure.

Après cette dernière heure de cuisson, vous avez, tout fumant de saveur, votre plat de daube de sanglier. Bon appétit !

 

Recettes salées venues de Suisse

La Suisse est connue comme un pays qui propose de bonnes recettes de cuisine. Ces dernières font aboutir à des plats délicieux qu’affectionnent enfants, adultes et vieillards. Cet article vous fait découvrir quelques recettes salées venues de Suisse. Quelques recettes salées suisses Lorsqu’on aborde la cuisine suisse, il est quasiment impossible de ne pas parler …

Que manger quand on souffre de la gastro-entérite ?

La gastro-entérite est une infection bactériologique qui attaque le tube digestif. Cette maladie provoque chez la personne qui en souffre des maux de têtes, diarrhées ou encore d’extrêmes sensations de fatigue. C’est une situation très désagréable car en plus de vous empêcher de vaquer aisément à vos occupations, elle vous obligera à revoir de façon profonde votre alimentation. Vous devrez ainsi, revoir de façon judicieuse votre régime alimentaire. De quoi donc se nourrir durant toute cette période ? Pour en savoir plus lisez attentivement cet article.

Quelles sont les vertus thérapeutiques du fenouil ?

Sous forme d’huile essentielle, de graine, d’infusion ou même de sirop, le fenouil a depuis un bon moment déjà dépassé le stade de nos assiettes pour servir dans nos vies de différentes manières. Entre bienfaits et propriété médicinale, cette plante possède en réalité de nombreuses vertus thérapeutiques dont certaines sont même insoupçonnées. Découvrez-les toutes dans notre focus spécial sur les vertus thérapeutiques du fenouil !

Rots : causes et remèdes

L’action qui consiste à expulser de façon bruyante l’air ou les gaz présents dans l’estomac est appelée les éructations ou plus familièrement les rots. Qu’est-ce que les rots ? Quelles en sont les causes ? Et comment remédier à cela ? Dans cet article, vous trouverez la réponse à toutes ces questions.

Équipements de cuisine : quels sont les indispensables ?

Dans une cuisine, il est important d’avoir une multitude de matériels et d’ingrédients. Cela favorise la réussite des plats. Découvrez dans cet article, les équipements de cuisine indispensables à avoir.

Une sorbetière pour faire des glaces maison facilement

Pour faire plaisir à vos enfants, vous les emmenez souvent prendre une glace. Il n’y a évidemment pas que les enfants qui prennent la glace. Les grands peuvent aussi en prendre, et cela constitue un bon dessert. Saviez-vous que vous n’êtes pas obligé d’aller acheter chaque fois la glace dans un glacier ? Oui, vous …

Comment bien choisir son robot de cuisine ?

Les accessoires de cuisine constituent des appareils ayant une grande utilité dans notre quotidien. Jouant des rôles cruciaux, ils rendent la vie facile aux familles le possédant. Parmi les accessoires de cuisine utilent à l'homme on retrouve le robot cuisinier dont l'efficacité et la performance dépendent du respect ou non des critères de son choix. Si vous aviez en projet de remplacer votre robot cuisinier, il est important de lire ce guide pour découvrir les critères à rechercher avant l'achat de votre nouveau robot.

Quel vin avec des sushis ?

Le sushi est devenu dernièrement le grand classique des mets importés de l'Asie. Il se retrouve proposé dans presque tous les pays et fait l'admiration de nombreuses personnes. Les restaurants qui proposent au menu des sushis les accompagnent de boissons spécifiques pour faire des ces moments de dégustations exotiques, des instants exquis au bout de lalangue.

Koulitch : ce n’est pas interdit de le faire après Pâques

Le koulitch est un fondamental de la cuisine russe. Cette brioche au goût spécial, s’est donné une place importante dans la célébration de la fête de Pâques en Russie. Voulez-vous l’essayer chez vous après la pâque ? Cet article est pour vous.

Le koulitch en général

Le koulitch est une brioche traditionnelle conçue pour la célébration de la​​​​​​ Pâque dans la religion orthodoxe russe. Son origine reste indéterminée mais il est le gâteau essentiel de cette fête. Traditionnellement, il est cuit dans un moule cylindrique. Il est constitué d’amandes et de fruits confits et est parfumé au safran et au rhum. Il est aussi surmonté d’un glaçage. On le consomme avec de la Paskha (dessert confectionné à base de fromage blanc pressé). Les deux sont décorés avec les lettres XB, pour Христосъ Воскресе qui veut dire : « Le Christ est ressuscité ! ».

Ingrédients

Voici la recette originale du Koulitch dans le respect de la tradition ancestrale russe. Pour 12 personnes, vous aurez besoin de :

  • farine : 600 g
  • lait : 250 ml
  • sucre en poudre : 150 g
  • beurre : 175 g
  • rhum : 25 ml
  • raisins secs : 150 g
  • levure de boulanger déshydratée : 25 g
  • fruits confits : 150 g
  • sel fin : 1/2 cuillère à café.

Durées : 30 minutes pour la préparation ; 1 heure pour la cuisson.

Glaçage :

  • blanc d’œuf : 1
  • sucre glace : 175 g
  • jus de citron : 2 cuillères à soupe
  • des fruits confits coupés en petits dés pour la décoration.

Préparation

  • Dans un récipient mettez le quart de la farine. Creusez en son centre un puits dans lequel vous versez la levure dissoute au préalable dans un peu de lait tiède.
  • Mélangez cette préparation pour obtenir une pâte molle.
  • Roulez la pâte obtenue en boule et déposez-la dans un peu de lait tiède juste après y avoir fait deux croix à l’aide d’un couteau si vous le voulez.
  • Versez le reste de la farine dans un grand bol et creusez en son centre un puits.
  • Ajoutez ensuite le sel, le sucre, les œufs et le beurre ramolli.
  • Avec votre spatule, mélangez en ajoutant progressivement le lait pour que le mélange prenne une texture molle.
  • Pétrissez la pâte à la main en la soulevant très souvent pour lui faire absorber assez d’air.
  • Ajoutez le levain tout en continuant de pétrir pour que la pâte soit lisse et se détache bien des doigts.
  • Mettez dans une terrine farinée la pâte que vous avez au préalable roulée et recouvrez d’un linge. Laissez la pâte lever pendant 6 heures, à température ambiante.
  • Préchauffez votre four à 110 °C.
  • Farinez vos raisins secs et fruits confits que vous ajoutez à la pâte en mélangeant délicatement.
  • Prenez vos moules et garnissez les fonds avec du papier sulfurisé huilé.
  • Remplissez de pâte la moitié des moules et enfournez ensuite pendant 1 heure.
  • Ensuite, démoulez et laissez refroidir.
  • Préparez votre glaçage en mélangeant tous les ingrédients de sorte à obtenir une pâte lisse.
  • Répartissez ensuite le glaçage sur vos koulitch et laissez-le couler sur les bords.
  • Décorez enfin vos brioches avec les dés de fruits confits.

Vous pouvez maintenant déguster votre gâteau !

Fondue bressane et accompagnements

Pour vous les fans des bons plats, avez-vous déjà essayé la fondue bressane ? C’est l’un des meilleurs plats faciles à cuisiner même si vous avez un niveau 1 en cuisine. C’est le plat sauveur pour les visites surprises. Cet article vous amène dans l’univers bressan à la découverte de ce délicieux met dont les paysans bressans ont partagé le secret.

Fondue bressane : origines et constituants

La fondue bressane est un plat de fondue de viande originaire de la Bresse. Ce plat communément appelé fondue paysanne à la saveur irrésistible est fait à base de volaille, une variante de la bourguignonne. La Bresse est une région française réputée dans l’élevage de la volaille. La fondue bressane est une spécialité phare de la cuisine bressane. C’est un plat convivial très apprécié à travers le monde. La durée de sa préparation varie en fonction du nombre de personnes et du mode de cuisson.

Pour un repas de quatre personnes, il faut comme ingrédients:

  • 600 grammes du blanc de poulet
  • 200 grammes de chapelure
  • de la farine (à volonté)
  • 2 blancs d’œufs
  • 1 litre d’huile de friture
  • du sel
  • du poivre
  • des brochettes en bois

Pour un plat bien aromatisé, il faut également 1 cuillerée à café de paprika et 1 cuillerée à café de curcuma.

Fondue bressane : préparation et accompagnements

Pour réussir votre fondue bressane comme un chef, il faut suivre minutieusement les étapes ci-dessous.

Coupez les blancs de poulet en morceaux. Battez légèrement dans un récipient les blancs d’œufs pour les rendre mousseux. Ajoutez le paprika et le curcuma à la chapelure que vous mélangerez dans un second récipient. Mettez la farine dans un troisième récipient. Faites chauffer ensuite l’huile dans la casserole jusqu’à atteindre une température élevée de préférence (170 et 180 °C).

Après avoir disposé les morceaux de poulet sur les brochettes en bois, imbibez-les un à un dans les blancs d’œufs puis dans la chapelure et la farine. Pour obtenir des fondants, plongez les extrémités de vos brochettes dans l’huile pour la cuisson. Faites attention avec la durée. Votre chef-d’œuvre doit être bien cuit et doré. Pour éliminer l’excès de graisse, en fin de cuisson, vous pouvez déposer les brochettes sur du papier absorbant. Cher marmiton, n’oubliez surtout pas le sel et le poivre pour l’assaisonnement de votre plat.

Il vous faut un bon accompagnement. Pour bien savourer la fondue bressane, il faut choisir un accompagnement en fonction de vos goûts. Vous pouvez la déguster avec :

  • différentes sauces (mayonnaise légère au curry et fines herbes par exemple)
  • de la salade (verte ou endive)
  • du gratin dauphinois
  • du gratin de pommes de terre ou des pommes de terre cuites à la vapeur
  • de la ratatouille
  • des lamelles de champignons de Paris
  • des épis de maïs des petits
  • des tranches de betterave
  • du brocoli vapeur
  • des mini flans de légumes ou des légumes au vinaigre.

Vous pouvez même accompagner votre fondue avec du riz ou d’haricots vapeur. La fondue bressane est un plat qui s’adapte facilement à tout régime alimentaire. Si vous n’aimez pas le poulet, optez pour la dinde.

Copyright © 2019 Macarons et Gourmandises - Tous droits réservés